Jumelage

Comment est né le jumelage entre la paroisse Saint-Etienne et la paroisse Sainte-Barbe de Lulingu en RDC ?

La paroisse Sainte-Barbe de Lulingu, dans l’Est de la République Démocratique du Congo fut fondée en 1960. Pendant huit ans, elle resta sans prêtres à cause de la guerre qui ravagea la République Démocratique du Congo. En 2007, l’évêque d’alors du diocèse de Kasongo, Mgr Kaboy  y envoya deux prêtres diocésains  l’abbé Gabriel Bonga comme curé et l’abbé Gustave Tambwe comme vicaire ainsi qu’un séminariste diacre David pour relancer la vie paroissiale qui n’était pas morte grâce au courage et à la détermination des chrétiens restés sur place pendant ces années de guerre.

C’est dans une paroisse saccagée par les affres de la guerre non seulement matériellement mais aussi humainement et spirituellement que le nouveau curé, l’abbé Gabriel Bonga arriva. Et si le diocèse de Kasongo nous a proposé de nous mettre en lien, en jumelage avec cette paroisse c’est pour être à ses côtés dans son redressement et la mettre en lien avec l’extérieur.

 

 

 

 

Lulingu est en effet coupé de tout vu l’état toujours déplorable des routes et de ce fait n’est accessible depuis Bukavu que par avion. Il n’y a pas sur place de réseau téléphonique. Tout cela explique le profond désir qui habite les paroissiens et les habitants de Lulingu d’être en lien, d’être reliés à une communauté chrétienne afin de ne pas se sentir abandonnés et coupé de tout.

Ma première visite de la paroisse de Lulingu date de janvier 2008, elle sera suivie peu de temps après  d’une deuxième visite en juillet 2008 avec Christel et Stéphane de Keijzer, l’abbé Jean Badiufa et le séminariste Jean-François Simonart, en stage à ce moment à la paroisse Saint-Etienne. C’est au cours de cette visite que nous avons ensemble composé le chant du jumelage et avons décidé de lancer le jumelage de part et d’autre le 5 octobre 2008 comme en témoigne la plaque qui fut posée ce jour-là dans l’église de Lulingu et de Braine-l’Alleud. Depuis lors c’est chaque année qu’une délégation de notre paroisse se rend au mois de juillet à Lulingu. Chaque délégation de notre paroisse qui se rend à Lulingu est touchée par la joie de croire et de célébrer le Seigneur des paroissiens de Lulingu, par la place qu’ils donnent à Dieu dans leur vie et dans leur cœur, par la chaleur de leur accueil, malgré les conditions de vie difficile et l’insécurité quasi permanente. Un carnet qui recueille les messages permet à la délégation d’être messagère de toute notre paroisse et de recueillir les messages que les paroissiens de Lulingu nous adressent.

Toujours dans le cadre du jumelage, le curé de Lulingu, l’abbé Gabriel Bonga est venu nous rendre visite de mi-janvier à mi-mars de l’année 2009. Il a pu rencontrer divers groupes de notre paroisse et visiter aussi des associations dans notre commune. Notre paroisse a également permis que des jeunes Congolais de Goma spécialisés dans l’animation des jeunes garçons et filles puissent animer une session pour les jeunes de Lulingu. Toujours dans l’optique de mettre en lien les jeunes de Lulingu avec d’autres jeunes, une délégation de deux jeunes de Lulingu et du nouveau curé Hubert a pu se rendre à la rencontre africaine de Taizé qui s’est tenue à Kigali du 14 au 18 novembre 2012. D’autres projets vous sont décrit dans cette page.

Pour conclure, je voudrais donner la parole à un paroissien de Lulingu en retranscrivant le message qu’il écrivit dans le cahier de liaison entre nos paroisses :

« Vous ne pouvez pas vous imaginer, la joie que nous ressentons dans nos cœurs lorsque chaque année une délégation de Braine-l’Alleud foule le sol de Lulingu.Cela brise notre isolement et nous fait mesurer le vrai visage de l’Église »

Alain de Maere, curé de la paroisse Saint-Etienne.

%d blogueurs aiment cette page :